Le stress : comprendre pour mieux vivre

Travaux personnels encadrés Lycée Georges Duby 2014-1015

Les hormones du stress

adrénaline.PNGIMG_0141.JPG

 

Protocole : 


Hypothèse -> L'adrénaline augmente la fréquence cardiaque.

Le matériel utilisé :

 

-une ampoule d'adrénaline (concentration: 10puissance-3 mol/mL)

-une seringue

-un bécher

-une huître

-un chronomètre

 

Mode opératoire :

 

Dans un premier temps, nous avons repéré le cœur dans l'huître.

Puis, nous avons compté le nombre de battements du cœur de l'huître au repos.

Enfin, nous avons injecté 0,3 mL d'adrénaline sur le cœur de l'huître avant de compter à nouveau le nombre de battements.



Au terme de notre expérience, nous avons pu constater que le cœur de l'huître était plus sollicité après l’injection d’adrénaline. 

En effet, avant d’injecter de l’adrénaline dans le cœur de l'huître les battements étaient d’environ 7 bat/min. Après injection, le cœur semble battre avec plus d’intensité et plus rapidement. Nous avons compté environ 9 bat/min. Nous avons effectué cette expérience sur 7 huîtres différentes. Les résultats étaient similaires.

On peut donc en conclure que l’adrénaline a un effet sur le rythme cardiaque de l’huître.

L’ACTH et le cortisol

L’ACTH est sécrétée par l’hypophyse. Son rôle est de stimuler les glandes surrénales, qui à leur tour libèrent le cortisol.

Le cortisol est une hormone dérivée du cholestérol, elle fait partie des stéroïdes. Sa formule topologique est représentée ci-dessous :

En conséquence, le cerveau et les muscles reçoivent plus d'oxygène, tandis que notre digestion se ralentit, les pupilles se dilatent pour augmenter la vigilance. Notre organisme est alors près a affronter le danger rencontré.

Pour essayer de montrer que l'adrénaline avait un effets sur le rythme cardiaque nous avons effectuer une expérience sur le cœur huîtres. Nous avons émis comme hypothèse que, après l’injection d'adrénaline, le rythme cardiaque de l'huître en question augmenterait. Nous avons suivi le protocole suivant.

Nous avons vu que le stress est principalement provoqué par des hormones. Nous avons donc essayé de mettre en avant leurs effets sur notre organisme afin de mieux comprendre ce qu’il se passe quand nous nous trouvons en situation de stress.

 

 

L’adrénaline

L’adrénaline est l’hormone principale du stress.

La présence d’adrénaline dans le sang déclenche instantanément des réactions dans tout le corps :

Cet hormone a de nombreuses fonctions dans le corps mais nous nous intéresserons plus particulièrement à son rôle lors d’une situation de stress. Puisque le cortisol participe à la régulation du métabolisme des graisses, en période de stress, elle augmente le  taux de glycémie sanguin en transformant les cellules de graisses en sucre. Ce processus permet ainsi au corps d’avoir assez d'énergie pour faire face a la situation stressante

Représentation moléculaire du Cortisol

La noradrénaline

Lors d’un état de stress la noradrénaline a la fonction d’augmenter la circulation du sang.  La noradrénaline provient de la dopamine. Elles est librée au niveau du tronc cérébral par le système nerveux sympathique. 

Structure chimique de la noradrénaline